fbpx

Comment faire pour maigrir rapidement ? Comment perdre la graisse rebelle ? Existe-il une solution pour perdre du poids en un peu de temps, Comment avoir un ventre parfaitement plat ? Ce Sont des questions que posent quotidiennement beaucoup de femmes dans le monde…

Depuis la nuit des temps on sait que le sport et l’hygiène alimentaire permettent d’avoir de très bons résultats. Pourquoi alors on continue à poser ces questions ? Cherche-t-on une solution autre que l’activité physique et le régime d’amaigrissement ? Une réponse par OUI, implique que le sport et le régime ne sont pas toujours efficaces. Effectivement. Voilà pourquoi : certaines cellules graisseuses sont très résistantes. Pourquoi elle-t-elle dure à éliminer ? Voici l’explication :

Pourquoi la graisse est parfois difficile à perdre ?

Les adipocytes qui existent dans notre corps sont variés. Ils répondent aux hormones telles que l’adrénaline et le cortisol. Leur irrigation sanguine ne se déroule toujours pas de la même manière. Lorsqu’on cherche à maigrir, le corps va cibler les cellules graisseuses situées dans des régions faciles d’accès comme par exemple les amas graisseux qui se trouvent autour des organes. Au fur et à mesure qu’on perd du poids, ces réserves disparaissent et ce sont les parties moins irriguées et moins sensibles aux hormones qui restent. Certaines personnes lorsqu’elles font un régime d’amaigrissement réussissent à perdre du gras au niveau de la partie haute alors que les bas du corps, reste tel qu’il est. Une découverte récente donne l’explication suivante : parfois les cellules graisseuses localisées dans une partie du corps passent dans le sang pour se localiser dans un autre endroit plus résistant.

Que faire alors pour se débarrasser de la graisse rebelle ?

Avez-vous entendu parler de la liposuccion ? C’est bien la solution qui va vous permettre de supprimer la graisse résistante. Il s’agit d’un traitement médical esthétique qui se base sur ce principe : aspirer les amas graisseux à l’aide de canules mousses très fines.

 

Comments are closed.