fbpx

Une femme à mille raisons pour vouloir maigrir : vacances, soirées, peur des problèmes de santé liés à l’accumulation de la graisse dans certaines parties du corps, envie de se distinguer et d’avoir plus de confiance en soi…D’une manière générale, elle n’est jamais satisfaite de son image corporelle. Elle tente alors, de se rattraper pour tonifier ses muscles et avoir sa silhouette d’antan. Pour maigrir, les solutions sont connues par tout le monde sport, régime strict et liposuccion s’il le faut.

Maigrir : attention aux régimes sévères !

Pour faire un régime réussi, il faut se fixer à certaines règles alimentaires et respecter les consignes nutritionnelles. Or, certaines femmes basculent de la restriction à la compulsion.  Impatientes et découragées elles craquent. Alors, reviennent la sensation d’avoir trop faim, la notion de l’effort inutile et la frustration. Elles finissent par reprendre plus de kilos qu’avant.

D’autres femmes se comportent autrement. Elles trouvent que certaines parties de leurs corps résistent au régime. Alors elles les jugent contrariantes et concentrent toute leur attention pour faire maigrir ces zones à tout prix. En psychologie, on appelle ce trouble de comportement alimentaire dysmorphophobie. Cette dernière, si elle n’est pas traitée, peut mener à une anorexie : les personnes anorexiques se voient plantureuses même si elles sont trop maigres !

Pour s’en sortir, il faut consulter un spécialiste et suivre une thérapie comportementale afin de se débarrasser des pensées erronées.

Liposuccion ou régime alimentaire ?

La liposuccion semble être un remède miracle pour retrouver une silhouette de jeune fille. L’intervention sert à aspirer la graisse excédentaire mais, elle ne remplace jamais un régime d’amaigrissement. D’ailleurs, elle s’adresse aux personnes ayant un poids stable et qui cherchent à éliminer les bourrelets graisseux localisés. En effet, il existe une quantité bien limitée de graisse à retirer au moyen d’une lipoaspiration :

  • Des plis inesthétiques peuvent apparaître sur la peau après l’intervention
  • Les canules utilisées lors d’une liposuccion ne peuvent pas atteindre la graisse diffuse
  • Retirer une très grande quantité de masse graisseuses peut induire des complications comme la phlébite.

 

 

 

Comments are closed.