fbpx

Sept ans après son dernier épisode du fameux TV show américain Jersey Shore, et un an après être devenu papa, Ronnie Ortiz-Magro a besoin d’un coup de pouce pour maintenir ses muscles abdominaux bien sculptés.

La star de l’émission de télé-réalité a décidé « d’essayer quelque chose de nouveau » et de se faire une liposuccion du ventre parce qu’il n’a pas été en mesure d’aller à la salle de sport autant qu’il l’aurait souhaité.

Ronnie Ortiz-Magro raconte son expérience

« J’ai toujours été un fanatique d’entraînement et j’ai toujours entretenu un corps bien sculpté et athlétique, mais pour le maintenir, il faut beaucoup de travail », explique-t-il durant son passage dans le talk-show américain The Doctors. « Il y a un an, ma vie a complètement changé. J’ai eu une petite fille, elle est comme mon ange gardien. Mais, désormais, je ne peux plus passer deux ou trois heures par jour dans la salle de sport comme avant. »

Ce nouveau style de vie a poussé Ortiz-Magro à chercher d’autres moyens pour garder un ventre sculpté de maintenir ses abdominaux bien marqués.

« Aujourd’hui, je vais sortir de mon élément et essayer quelque chose de nouveau avec mon corps », dit-il.

Ortiz-Magro rencontre Dr. Christopher Khorsandi, le chirurgien esthétique qui effectuera sa liposuccion.

Dr. Christopher Khorsandi explique le déroulement de la procédure

« Nous allons pratiquer aujourd’hui pour Ronnie une intervention innovante qui n’était même pas disponible il y a dix ans », dit Khorsandi. « Il s’agit d’une liposuccion haute définition au laser mettant en relief les muscles de l’abdomen. Nous allons être en mesure de bien définir la zone qui sépare ses abdominaux, de sorte qu’il son ventre ferme en « tablette de chocolat » pour de nombreuses années à venir. ”

La procédure est permanente tant qu’Ortiz-Magro adopte un régime alimentaire sain. La liposuccion ne l’empêchera pas de reprendre du poids, mais les cellules adipeuses se regrouperont probablement sur d’autres parties de son corps puisqu’elles ne se reproduisent généralement pas une fois supprimées.

Il informe que cette chirurgie de quatre heures et demie a un coût variant entre 20 000 $ et 30 000 $ aux Etats-Unis.

La période de convalescence peut s’avérer difficile pour certains. C’était le cas pour Ortiz-Magro, qui vient d’achever sa cure de désintoxication afin de rompre avec sa dépendance au médicament antidouleur Advil.

 

Laisser un commentaire