fbpx

 

 

Faire une intervention esthétique pour se débarrasser de la graisse rebelle est tout à fait légitime. Ce qu’il ne faut pas faire est de subir un traitement non sécuritaire. Sinon, ça sert à quoi d’avoir une silhouette harmonieuse et de mettre en péril sa santé ? Quand on parle d’un acte chirurgical déconseillé pour toute femme songeant à une amélioration des contours de son corps, on évoque les techniques de la lyse adipocytaire. Ces techniques servent à détruire les cellules de graisse localisée afin d’affiner la silhouette.

Cinq de ces procédés présentent un danger grave sur la santé du patient. En 2012, ils ont été interdits vu qu’ils sont liés à des complications importantes.

Ces complications surviennent généralement quelques jours après l’acte chirurgical. Parmi ces complications, on distingue les infections, les nécroses cutanées, les hématomes étendus. Souvent une chirurgie réparatrice est nécessaire pour traiter les dégâts occasionnés.  Voilà pourquoi le ministère de la santé interdit catégoriquement la pratique des techniques de lyse adipocytaire sur des personnes en bonne santé.

Quelles sont les techniques de lyse adipocytaire ?

 L’objectif des techniques de lyse adipocytaire consiste à détruire les cellules graisseuses. Ces techniques altèrent les tissus cutanés et présentent un réel danger sur la santé humaine. Elles sont souvent proposées en alternatives à la liposuccion sous prétexte qu’elles sont moins invasives et moins coûteuses.

 Le principe des techniques de lyse adipocytaire est le suivant : détruire les adipocytes par solubilisation de leurs membranes. Les substances utilisées sont : des injections de solutions hypoosmolaires, la carboxythérapie, des injections de mélanges mésothérapeutiques, des injections de produits lipolytiques et le laser transcutané.

Ce dernier ainsi que tous les autres produits cités, sont non seulement responsables de séquelles graves mais, aussi très inefficaces.

Les gestes effectués ne sont pas associés à une lipoaspiration et sont réservés au traitement de petites surfaces graisseuses.

La liposuccion demeure la meilleure solution

 La liposuccion reste une technique de référence pour l’élimination des amas graisseux localisés. Il s’agit d’une intervention très sûre avec un risque de complication rarissime, ce qui n’est pas le cas des techniques de lyse adipocytaire indiqués pour concurrencer la lipoaspiration.

 

Comments are closed.