Les causes bosse du bison : Plus qu’une bosse dans le cou

La bosse de bison ou comme on l’appelle médicalement le coussinet adipeux dorso-cervical, est une affection qui fait qu’un dépôt de graisse apparaît entre les épaules et à la base du cou, au niveau de la 7ème vertèbre de la colonne vertébrale.

Les personnes qui en souffrent se sentent souvent gênées par cette masse de graisse qui bloque le mouvement du cou, et par la façon dont elle affecte la posture et l’apparence en général. Mais la bosse en haut du dos peut s’avérer un souci bien plus grave qu’une simple nuisance esthétique. Dans de nombreux cas, c’est un signe qui peut indiquer un déséquilibre hormonal.

Quelles sont les causes de la bosse de bison

Votre médecin effectuera un examen physique et vous posera des questions sur vos antécédents médicaux et vos symptômes. Des tests peuvent être commandés pour déterminer la cause.

Le traitement visera le problème qui a provoqué le développement de cette boule derrière le cou en premier lieu.

Les causes de la bosse de bison comprennent :

  • Certains médicaments utilisés pour traiter le VIH / SIDA
  • Obésité
  • Taux élevé d’hormone cortisol (causé par la maladie de Cushing)
  • Certains troubles génétiques qui provoquent une accumulation inhabituelle de graisse
  • Utilisation à long terme de certains médicaments glucocorticoïdes, y compris la prednisone, la cortisone et l’hydrocortisone (syndrome de Cushing)

Bosse de bison et syndrome de Cushing

La formation de la bosse de bison est généralement liée au syndrome de Cushing, qui est une maladie chronique causant le déséquilibre de l’hormone cortisol. Elle peut également être causée par des médicaments anti-inflammatoires stéroïdiens qui sont prescrits pour traiter les réponses auto-immunes et inflammatoires. Elle peut également être générée par l’organisme lui-même lorsque le métabolisme et les différentes fonctions corporelles sont déséquilibrés. Si vous pensez que votre bosse dans le dos pourrait être le signe d’une maladie, n’hésitez pas à contacter votre médecin traitant et à lui demander un dépistage et un bilan hormonale.

Une autre façon d’obtenir des indices à ce sujet est d’essayer de remarquer si vous ressentez d’autres symptômes, tels que : gain de poids au niveau de l’abdomen (lipome ventre) et du visage, tout en perdant du poids au niveau des jambes, fatigue, légère dépression, amincissement de la peau et contusions récurrentes. Comme ces symptômes peuvent être liés à de nombreux autres problèmes, il serait préférable de demander conseil à un médecin.

La lipodystrophie à l’origine de la bosse de la nuque

Pour plusieurs personnes, la bosse du bison est un signe de lipodystrophie. C’est un problème lié à la façon dont le corps fabrique et emmagasine la graisse. Il en existe deux types :

– La perte de graisse, où la graisse est perdue au niveau des bras, des jambes, du visage et des fesses. Cela arrive davantage aux hommes.

– L’accumulation de graisse (lipohypertrophie), où la graisse s’accumule sur le ventre, les seins et la nuque formant la fameuse bosse de bison. Ceci arrive plus souvent aux femmes.

Quels sont alors les symptômes de la lipodystrophie ?

Les signes de lipodystrophie comprennent :

– Joues, tempes et yeux enfoncés. Des veines qui ressortent davantage sur les bras et les jambes.

– Accumulation de graisse sur le ventre

– Seins plus gros (chez les hommes et les femmes)

– Croissances de masses graisseuses (lipomes) sur le corps

– Taux de cholestérol et de triglycérides élevés

– L’hyperglycémie (taux de sucre dans le sang)

La mauvaise posture facteur aggravant de la bosse du dos :

La plupart des personnes souffrant d’un dos bossu déclarent que leurs mauvaises habitudes posturales ont favorisé le développement d’une cyphose spinale chez eux.  Ce phénomène, combiné à une activité physique intense et à une prise de poids récente, peut entrainer la formation d’un amas graisseux entre les épaules et une douleur base du cou.

Une mauvaise posture accentue l’apparence de la bosse du bison. De plus, associée à une bosse de bison, les mauvaises postures affecteront considérablement la plupart des fonctions de la colonne cervicale.

Les autres facteurs favorisant la formation de la bosse dans le cou sont l’ostéoporose (amincissement du tissu osseux), une tendance génétique à avoir le dos voûté, la ménopause, l’accouchement, l’allaitement sans soutien-gorge adéquat, l’obésité, le fait de soulever régulièrement des poids lourds et la cyphose. Dans la plupart des cas, il s’agit d’une combinaison de plusieurs de ces facteurs.

Il est courant de voir une bosse en haut du dos chez les femmes quelques mois après l’accouchement et de découvrir que leur mère et /ou grand-mère ont connu le même problème.

Alors, vous avez le dos bossu comment y remédier ?