Liposuccion prix pas cher tout compris tunisie
Liposuccion en Tunisie : un service de qualité et un tarif pas cher
11 juin 2018
Liposuccion : Que faire après pour garder vos résultats ?
19 mars 2019
Voir Tous

Pour maigrir, limitez la consommation des sucres industriels

régime perdre du poids avant liposuccion

L’industrie alimentaire nous propose des produits trop sucrés. Les glucides contenus dans ces produits sont inutiles. Ils nous habituent aux goûts sucrés et finissent par affecter notre santé. Pour perdre du poids, il faut limiter la consommation des sucres industriels. Lire des articles sur Internet ne suffit pas. Il faut vraiment être impliqué. Il faut être convaincu de ce qu’on fait, pour avoir une bonne volonté.

Il est aussi nécessaire de comprendre qu’un régime n’est pas seulement destiné à devenir plus beau. Il est avant tout, un moyen de protéger sa santé. C’est bien la conviction qui m’a permis d’entamer ma cure d’amincissement sans souffrir et sans stresser.

Perdre du poids d’une manière très naturelle

Trop gênée par mes bourrelets graisseux, je commençais à faire du sport et à suivre une alimentation saine. Après quinze jours, je découvrais que j’étais enceinte. Je reprenais alors, mes mauvaises habitudes.  J’avais très envie de manger tout ce que je voulais, une envie de me gâter et faire découvrir à mon bébé des goûts variés : raisins secs, gâteaux, pâtes, biscuits, glaces, crêpes au chocolat, pizza, boissons gazeuses… je cédais à toutes mes envies parce que j’ignorais complètement les conséquences néfastes d’un tel comportement alimentaire durant la grossesse. Et je prenais du poids…

Au cours du deuxième trimestre de ma grossesse, le gynécologue me demandait de faire des analyses pour vérifier le taux de mon indice glycémique. Le test de dépistage, fait dans un laboratoire d’analyses médicales, détectait la présence d’un diabète gestationnel.

Ce type diabète, s’il n’est pas traité comme il faut, peut induire des risques sur le bébé durant la période périnatale : le glucose en excès s’accumule dans les organes du fœtus ce qui augmente son poids d’une manière excessive. On parle dans ce cas d’une macrosomie. D’autres complications font plus peur : la détresse respiratoire, l’hypoglycémie néonatale et dans certains cas, la mort subite de l’enfant. Le régime est nécessaire, il faut consulter un diabétologue.

Un régime pauvre en glucides

Pas de sucreries, pas de pains blancs, pas de pâtes, pas de boissons gazeuses, pas de fromages gras, pas de croissant, maximum 03 fruits par jours… Il faut privilégier les salades et les légumes, boire beaucoup d’eau et ne rien manger à partir de 19 h du soir. Pour prévenir l’hypoglycémie, il est possible de prendre un verre de lait avant d’aller dormir.

Le régime sans glucide n’est pas facile. Du jour au lendemain on se prive de manger presque tout. Mais, lorsqu’on pense que c’est inévitable pour protéger son bébé on essaye de gérer son stress et on continue à suivre les conseils de son diabétologue sans se plaindre. En fin de compte, on n’a pas le choix !

En évitant, les aliments riches en glucoses, on arrive à garder son poids stable. Grâce au régime, mon poids restait stable durant toute la grossesse (entre 68 kg et 69 Kg). Pourtant, chaque mois, le bébé prenait du poids !

Quotidiennement, je mesurais moi-même mon taux de sucre dans le sang à l’aide d’un lecteur de glycémie. En interprétant les résultats obtenus, je finissais par savoir pourquoi certains aliments sont à éviter absolument et pourquoi d’autres sont à consommer avec modération. Si mon mange une pizza, un plat de spaghetti, le taux de glucose dans le sang augmente d’une manière considérable. Ces aliments contiennent des sucres lents. Le fait de les manger ralentit la digestion et réduit leur vitesse d’absorption. Je remarquais aussi, que si je ne mangeais rien le soir, mon indice glycémique mesuré le matin, ne dépassait pas le 0,9 g/l. Alors que, dans le cas contraire, c’est-à-dire lorsque je me permettais de manger quelque chose de consistant le soir, ma glycémie à jeun atteignait la valeur de 1.4 g/l. (Glycémie à jeun doit être inférieure ou égale à 0,92 g/).

Petit à petit, j’apprenais à savoir comment mon corps réagissait face à la consommation des aliments. Je perdais mon goût pour les aliments sucrés :  je ne pouvais plus manger les yaourts, boire quelques gorgées de boissons gazeuses, déguster un gâteau, manger des biscuits…Ces produits me paraissaient excessivement sucrés. Les pâtes et le pain blanc alourdissaient mon estomac. Mes habitudes alimentaires changeaient catégoriquement. Je ne pouvais plus manger comme avant…

Après mon accouchement, le diabète gestationnel disparaissait. Je continuais à éviter les aliments riches en glucose. Je ne sentais pas que je faisais des sacrifices ou des efforts particuliers. Je le faisais spontanément. Mon cerveau comprenait parfaitement le message et mon organisme adoptait un nouveau rythme. Je me sentais plus légère, en forme et en surtout en bonne santé. Je faisais mon régime pour vivre mieux et non pas pour maigrir. Pas de stress, pas d’impatience. Le résultat ne tardait pas à venir.

Aujourd’hui, ma silhouette est bien plus jolie qu’avant. Si, je le désire, je peux la parfaire encore plus à l’aide d’une liposuccion, une intervention esthétique qui permet de supprimer la graisse localisée.

Ma conclusion

La plupart des aliments qu’on nous vende sont composés d’un taux très élevé de glucides.  Finalement, nous dépensons de l’argent pour manger n’importe quoi et pour nuire à notre santé.

Nous souffrons d’une dépendance au sucre. Et c’est bien la consommation excessive du sucre qui nous fait prendre du poids : consommation de sucres = élévation de la glycémie = sécrétion d’insuline = transformation des sucres en acides gras = Stockage de graisses.

Faites le régime pour protéger votre santé. Libérez-vous de l’obsession du poids. Les améliorations esthétiques ne tarderont pas à venir.

Ciblez votre ennemi : LE SUCRE ! Faites-le sans hésiter !

 

 

 

 

 

 

 

Comments are closed.