La liposuccion permet de supprimer les surcharges graisseuses non diffuses. Elle permet d’obtenir un excellent résultat si le patient ou la patiente dispose d’une peau suffisamment élastique. L’intervention est très demandée dans le monde entier non seulement en Tunisie. La réussite du traitement esthétique encourage les gens à oser le bistouri. La variation du poids constatée après l’opération est souvent minime.

Complications apres liposuccion Tunisie

Toutefois, il faut savoir que la liposuccion même si elle s’est beaucoup simplifiée par rapport à avant, demeure toujours un acte chirurgical. Ainsi, vigilance s’impose sinon à quoi sert de faire une intervention esthétique si on prend le risque de nuire à sa santé et à son bien-être. Une liposuccion doit être réalisée par un professionnel expérimenté (un chirurgien spécialiste en chirurgie esthétique réparatrice) dans des conditions de sécurité conformes à la réglementation en vigueur. Les risques de complication doivent être exposés même s’ils sont rares.

Quels sont les risques que comportent une liposuccion ?

  • Risques associés à l’anesthésie générale: de nos jours, l’anesthésie générale présente un taux de mortalité exceptionnellement rare. En choisissant un praticien qualifié, les complications sont tout à fait minimes.
  • Phlébite, embolie pulmonaire: on les appelle les accidents thrombo-emboliques. Pour prévenir le risque de leur survenue, il faut arrêter la pilule 30 jours avant la liposuccion, éviter le lever précoce et prendre un traitement anticoagulant souvent, prescrit par le chirurgien esthétique après l’intervention.
  • Saignements : ils ne sont pas dangereux mais, ils peuvent requérir une transfusion sanguine. Au pire des cas, le chirurgien décide de réaliser une nouvelle intervention sous anesthésie générale. La longueur des cicatrices peut être modifiée.

Un chirurgien qualifié sait que les saignements importants sont la conséquence d’une lipoaspiration excessive (prélèvement d’une importante quantité de masse graisseuse). Pour les éviter, il ne retire pas toute la graisse en excès mais 7 % du poids au maximum.

  • Sérome ou épanchement lymphatique: Un liquide jaune ou orangé s’accumule sous la peau.  Il se manifeste surtout lors des opérations qui comportent un décollement de la peau. Pour l’évacuer, il faut faire des ponctions répétées, ou une réintervention pour drainage.
  • Nécrose cutanée: exceptionnelle après une liposuccion. Elle est la conséquence de la migration de cellules graisseuses libérées dans la circulation sanguine.  Cette complication provoque une mauvaise cicatrisation.
  • Infection: très rare mais possible après une lipoaspiration.
  • Hypersensibilité et engourdissement: la diminution de la sensibilité au niveau des zones opérées est fréquente après une liposuccion. La gêne disparait progressivement.

La liposuccion n’est pas une opération dangereuse ni très douloureuse. Tous les procédés chirurgicaux comportent des risques et des complications.

Avant de prendre votre décision finale, il est très important de vous entendre avec votre plasticien sur ce qu’il est possible d’attendre de l’opération et ce qui ne l’est pas.